Renoncer ou lâcher prise ?

 savoir lâcher prise

Combien de fois nous acharnons-nous à tenter de sauver une situation plutôt que d’accepter qu’elle soit perdue ? 

S’il s’agit de tenter tout ce que l’on peut, la cause est au moins noble, toutefois s’il s’agit d’exercer seulement son besoin de contrôle, elle n’est que perte de temps et d’énergie. Il faut parfois accepter de ne pas avoir de pouvoir sur ce qui nous entoure et sur ce qui nous arrive. 

Bien souvent, l’on ne peut rien faire d’autre qu’attendre, malgré ce que tous les coachs et gourous du marketing peuvent vouloir nous faire croire. Parfois, des forces nous dépassant sont à l’oeuvre, et nous n’avons pas les moyens de leur répondre, de les contrer.

Alors, au lieu  de rager contre le mauvais temps, ou au lieu  de se désespérer  et d’ajouter la colère à la douleur, l’amplifiant ainsi, commençons à faire de l’espace en nous même  et à lâcher .

Regardons au fond de nous ,cette prise de notre mental qui se crispe et continue de craindre cet évènement que l’on ne peut éviter, lâchons prise, acceptons de courber un peu le dos et d’être mouillé par la pluie, acceptons de voir ses projets remis à plus tard ou annulés.

Si cela ne s’est pas fait c’est qu’il y avait sans doute une bonne raison: que nous avions pas la préparation nécessaires ou la détermination suffisante ou autre chose ! Quel besoin y a-t-il de s’emporter ?  cela ne changera rien, pester et se plaindre n’améliorera pas la situation n est ce pas ?

 Profitons plutôt du moment présent , que ce soit en faisant la vaisselle que ce soit en option on se revenu en tout cas un autre sensation corporelle le plaisir de respirer plaisir de sentir le vent dans les cheveux le plaisir de sentir cette pluie qui tombe du ciel, puis sur notre peau , des odeurs qui naissent dans la ville sèche ou dans la campagne assoiffée. Et s’il était temps de profiter deux ce temps libre inattendu pour mener à bien des tâches trop longtemps remises au lendemain.? 

Simplement reconnaître la où nous ne pouvons pas agir et accepter notre impuissance à ce niveau.. C’est là une leçon d’humilité que nous avons toujours intérêt à apprendre.

Renoncer aussi…

Renoncer, ce n’est pas baisser les bras, c’est, bien au delà, accepter de garder notre place dans un univers dont nous ne maîtrisons pas tout. C’est aussi faire le choix de ne pas se laisser gouverner par ce que l’on nous impose, par des choix qui ne sont pas les nôtres ou par des envies qui ne cessent de se présenter. C’est garder autant de clarté sur notre   que possible sur sa personne.

Ses besoins ,ses désirs purs et sa direction à suivre !

 

Il suffit donc de reconnaître des désirs qui ne sont qu’éphémère et futile et qui nous apporteront rien et de les comparer à nos désirs profonds , et d’avoir un contrôle ça sur ses désirs inutiles.

C’est ici si vous souhaitez les suivre :

L’écoute active et intuitive

 

L’écoute active et intuitive est une manière de se mettre en relation avec son corps et de laisser venir ensuite en étant centré les mots et les images qui viennent naturellement sans chercher à censurer.

Elle peut se faire après une séance de méditation dynamique et de pleine de conscience ou encore quand vous êtes très calme après  une musique inspirante .

À quel moment vous écoutez-vous le mieux ? Savez-vous si vous écouter réellement votre corps c’est-à-dire les messages subconscients qu’il a à vous faire passer ?

SUJETS ABORDÉS DANS L’ARTICLE :

  • Lâcher prise
  • Désir pur
  • Renoncer
  • Retour à Soi
  • Clarté sur soi
  • Vrais besoins

https://cochera-o.systeme.io/57e87a2d

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *