Système immunitaire déséquilibre par le stress

 

Recherche sur l’impact du stress sur notre immunité

Des chercheurs viennent de montrer qu’un stress intense et régulier modifiait l’expression des gènes présents dans les globules blancs. Ces cellules modifiées sont alors sujettes à des réactions immunitaires excessives pouvant conduire à une inflammation.

À petites doses, le stress est bénéfique et fournit l’énergie nécessaire aux organismes pour affronter les difficultés quotidiennes. Cependant, si les problèmes durent trop longtemps, le stress devient néfaste. Il peut agir sur le système nerveux sympathique qui contrôle un grand nombre d’activités inconscientes, telles que le rythme cardiaque et la contraction des muscles lisses. Selon une étude récente, les personnes trop angoissées auraient au moins deux fois plus de risque d’être victimes d’une crise cardiaque. Cependant, les mécanismes par lesquels le stress impacte la santé restent encore mystérieux.

Des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio se sont intéressés à l’effet du stress chronique sur le système immunitaire. Leurs résultats, publiés dans la revue Pnas, montrent qu’il agit directement sur l’expression des gènes des globules blancs et conduit à des réactions de défense exacerbées. Cette immunité démesurée pourrait augmenter le risque de problèmes cardiovasculaires, d’obésité et de diabète.

Chez la souris comme chez l’Homme le stress brusque l’immunité

Dans un deuxième temps, les auteurs ont analysé et comparé l’expression des gènes de globules blancs chez les deux types de souris. Ils ont alors trouvé chez les animaux angoissés 3.000 gènes différemment exprimés, dont une grande partie est impliquée dans les réactions inflammatoires. Ces résultats démontrent que les cellules immunitaires des rongeurs stressés possèdent un équipement génétique favorable à l’inflammation. « Des études précédentes ont montré un lien entre le stress et l’inflammation, et nos travaux confirment cette association au niveau génétique », indique le chercheur.

Pour finir, les scientifiques ont effectué des tests chez l’Homme. Ils ont analysé des échantillons sanguins provenant de personnes ayant des statuts socioéconomiques jugés plus ou moins stressants. Ils ont alors identifié 387 gènes ayant une expression différente en fonction du niveau d’anxiété. Près d’un tiers de ces gènes étaient identiques à ceux trouvés lors de l’analyse chez la souris stressée. « Cette expérience montre qu’en ce qui concerne la réponse au stress, la souris et l’Homme ne sont pas si différents », conclut le scientifique.

Les actions pour favoriser un bon système immunitaire

  • Cesser de fumer. Le fait de fumer affaiblit considérablement votre système immunitaire et augmente de beaucoup votre risque de contracter certaines infections et de développer un cancer. Votre pharmacien peut vous aider dans votre démarche d’arrêt tabagique.
  • Bien manger. Le fait d’adopter de saines habitudes alimentaires contribue à votre santé de multiples façons. Entre autres, cela permet de stimuler votre système immunitaire.
  • Attention ! Cela ne signifie pas trop manger, plutôt manger ce que votre corps a besoin et réclame en fonction de vos activités..

  • Réduire le niveau de stress. Le fait d’être stressé ou exténué vous affaiblit, vous et votre système immunitaire. Vous reposer, prendre soin de vous et avoir une attitude positive sont des mesures qui contribuent à diminuer votre susceptibilité aux infections.
  • Utiliser une solution saline. Le fait de maintenir vos voies nasales bien hydratées, surtout durant la saison froide lorsque l’air des maisons est sec, permet de réduire votre risque de contracter une infection respiratoire. L’usage d’une solution saline et, dans certains cas, d’un humidificateur peut s’avérer bénéfique.
  • Bien dormir. Le sommeil constitue un excellent moyen de permettre à votre corps et à ses nombreuses fonctions de récupérer. Les nuits sans sommeil troublent le système immunitaire et l’affaiblissent. Faites donc de votre hygiène de sommeil une priorité; il en va de votre santé.
  • Faire de l’exercice régulièrement. Des études ont démontré que la pratique d’une activité physique régulière contribue au renforcement de votre système immunitaire, en plus de vous procurer de nombreux autres bénéfices sur le plan de la santé.
  • Prendre un supplément de vitamines et de minéraux. Certaines personnes envisagent la prise quotidienne d’un supplément de vitamines et minéraux.   Bien qu’il est mieux de d’abord miser sur une alimentation de qualité, il reste indispensable d’assurer d’un apport suffisant en certains de ces nutriments  peut effectivement contribuer à la santé du système immunitaire.
  • Ils sont d’ailleurs contenus dans certains compléments alimentaires entièrement naturels.