s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,'script', 'https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js'); fbq('init', '2499278096990161'); fbq('track', 'PageView');
EasyHoster Tunnel

 

Être hypersensible, ça se traduit par :

  • avoir des débordements émotionnels fréquents lorsque tu es confrontée à une situation d’inconfort : démesurés, trop longs, inadaptés… Peu importe, tu te mets à pleurer ou à t’énerver au quart de tour et sans pouvoir le contrôler.
  • être sujette aux crises d’angoisse ou d’anxiété.
  • avoir une empathie débordante
  • éviter le conflit à tout prix. Dans le cas où il est inévitable, prendre très mal les remarques et les réprimandes, aussi objectives et constructives soient-elles.
  • trop réfléchir à sa propre légitimité, à ses propres droits, à qui tu es face/par rapport à l’autre, à tes réactions et aux siennes. Tu as tendances à repasser les situations mille fois dans ta tête au lieu de passer à autre chose.
  • avoir peur de ne pas plaire, de ne pas être parfaite, de décevoir.
  • ne pas supporter la passivité : être toujours active et chercher la reconnaissance des autres.
  • avoir des difficultés pour communiquer, déchiffrer et détecter les intentions des autres et de soi-même.Confusion lié à des pics émotionels.
  • éventuellement penser au suicide comme une option pour échapper à ton quotidien (sans pour autant être dépressive).

Causes

Comme la plupart des troubles psychiques, c’est lors de l’enfance ou d’un choc émotionnel que se développe l’hypersensibilité. Une sorte de noeud s’est formé lorsqu’en tant qu’enfant, on agit comme une véritable éponge et on absorbe les émotions de notre entourage.

Si on est témoin d’instabilités dans notre famille, on peut éventuellement développer une émotivité plus importante.

Cela peut aussi être génétique, dans le sens où le gène de l’utilisation de la sérotonine dans le corps apparaît différent chez une personne hypersensible que chez une personne tout à fait normale. Cette théorie n’a pas encore été prouvée mais plusieurs études sont portées sur le sujet.

– Myriam Lhumine

La première étape est de s’accepter tel que l’on est tout en accueillant sa vulnérabilité et ce qu’on considère comme des faiblesses . Car c’est par cque l’on se donne plus d’amour de soi et de bienveillance, nous allons aller naturellement vers votre épanouissement personnel. Et transformer notre vulnérabilité en atout majeur.

La seconde chose essentielle à savoir, c’est que vous possédez toutes les ressources nécessaires pour vivre une vie plus épanouie et authentique .

La troisième chose à savoir c’est que pour vous réconcilier avec vous-même et déployer tous vos trésors, il est indispensable d’entreprendre un voyage à l’intérieur de vous-même. Pour ce faire, vous devez prendre la totalité de la responsabilité de votre vécu et vous armer de courage pour oser le parcourir.

Bien sûr vous irait beaucoup plus vite avec plus de clarté en faisant guider par un coach qui est déjà passé par ces étapes.En faisant cela, vous pourrez enfin cesser de regarder votre vie passer avec un sentiment d’impuissance et mettre en mouvement votre pouvoir d’acteur principal de votre vie.

LE COCKTAIL DE LA JOIE

   Il est vital d’incorporer des souvenirs agréables joyeux ,

Une pincée de bonne humeur  ,

Un concentré de soleil  et surtout mixer avec l’imprévu du jeu ….

Ajouter à loisir des bulles de lâcher prise  ,

Versez la créativité dans la tasse ,

Penser accueillir la fleur du vase ,

l’honneur de votre enfant intérieur..                     

 Myriam Lumine

Rejoignez-nous sur les réseaux :
Recevez nos e-mails privés

8 + 1 =

Et être sur le chemin de votre épanouissement.

 

 

[et_bloom_inline optin_id="optin_1"]
Notre slogan, notre philosophie !