la motivation est essence Ciel

Le manque d’estime de soi

L’estime de soi est liée aux idées que nous entretenons sur nous-mêmes et à la manière dont nous nous sentons avec celles-ci. Elle découle directement de l’image de soi. Elle est également liée à la manière dont nous nous sentons sous le regard des autres.  Une personne ayant une estime d’elle-même basse est dans la dévalorisation permanente. Elle craint le regard des autres du fait d’un sentiment d’infériorité. Elle va donc naturellement s’empêcher d’agir pour éviter de « s’exposer ».

La motivation vous relie à vos valeurs

Simplement ce petit mot pour vous dire que la motivation vous relie au ciel de vos valeurs et c’est ce qui vous propulse pour atteindre vos objectifs sur la durée .

Un coach peut vous augmenter votre lien à ses objectifs et ses valeurs !

C’est grâce à elles que vous avez mettre en place de nouvelles habitudes avec davantage de plaisir parce que l’être humain fonctionne soit par évitement soit par plaisir.

Vous en avez marre parce que vous sentez qu’il y a une résistance intérieure trop forte qui vous pousse à ne pas agir ? Est-ce la peur de l’échec est la peur du changement ? Cette force de résistance c’est un peu une inertie tout à fait normale quand on veut mettre en place une action.

Tout simplement parce que votre estime de nous-mêmes peut être faible et que vous ne vous respectez pas suffisamment ?

Cette forme d inertie est aussi intimement lié à vos valeurs et vos habitudes de vie .. Elle existe pour tout le monde toutefois certains arrivent à la dépasser quand ils prennent des décisions et modifie certaines habitudes quotidiennes;

Votre coach peut vous accompagner pour améliorer votre motivation pour vous stimuler à avoir envie de bouger que ce soit en faisant des postures de yoga min ceur ou en se mettant à marcher !

L’évitement ou le plaisir

Il existe deux types de motivation :

  • Intrinsèque : motivation interne ressentie lorsque l’activité est pratiquée par PLAISIR et ENVIE.
  • Extrinsèque : motivation qui vient de l’extérieur (santé, poids, entourage, etc.).

Il se trouve que les deux types de motivation sont essentiels. Effectivement, la motivation extrinsèque permet d’initier la pratique d’une activité physique et la motivation intrinsèque permet de maintenir un programme d’exercice qui a été élaboré.

Motivation extrinsèque

Les premiers mois sont les plus importants car c’est durant cette période qu’une nouvelle activité deviendra un habitude de vie si elle pratiquée de manière régulière. Les sources de motivation appartiennent à l’environnement (encouragements de la famille, des amis) et les récompenses sont liées au nouveau comportement (santé, bien-être, perte de poids, etc.).

Motivation intrinsèque

Si le mode de vie actif persiste pendant les cinq premiers mois, la période critique est passée et l’activité physique est presque devenue une HABITUDE. A cette étape, le motivation deviendra de plus en plus “intrinsèque”, autrement dit, elle proviendra du plaisir issu directement de l’activité elle-même. Ainsi, les renforcements extérieurs deviennent nettement moins nécessaire.

Il est toutefois important de souligner que cette motivation intrinsèque dépend beaucoup du dialogue interne de la personne. Si on se parle plus ou moins négativement avec des jugements difficiles sur soi-même il sera difficile d’être motivé ! Alors qu’un dialogue beaucoup plus bienveillant et qui va nous donner une impulsion et stimuler le cerveau de la récompense sera adéquate.

La spirale positive du dialogue interne

Intéressant de se dire des phrases du style :

  •  Il serait bien que je fasse une promenade à pied aujourd’hui parce j’aurais la chance de prendre l’air ».
  • Les encouragements venant du conjoint ou des membres de la famille sont aussi très efficaces.
  • Inscrire les périodes consacrées à l’exercice dans un agenda et ne les déplacer sous aucun prétexte.

vous avez aimez cet article ? j ‘apprécie si vous mettez un commentaire et cliquez ci dessous

coaching de changement de vie

Ce que l’accompagnement permet

  • Il permet à une personne de mettre en oeuvre efficacement les actions nécessaires à l’atteinte d’objectifs personnels.
  • Il conduit à l’exploration de ses ressources et de ses limites.
  • Il facilite les changements d’attitude et de vie…
  • Il permet de se mettre en lien avec sa véritable essence pour créer une vie qui nous ressemble mieux.
  • Il permet de prendre soin de soi et de se sentir soutenu dans des périodes de crises et de mettre en place les bonnes actions.
  • Il permet de retrouver la motivation pour ses cours du temps pour soi ou pour bouger également

Ses champs d’application

  • Gestion du Stress.
  • Gestion des Conflits.
  • Gestion des Émotions.
  • Apprendre à communiquer.
  • Définition et Atteintes d’objectifs individuels.
  • Gagner en Autonomie.
  • Accroître la confiance en soi.
  • Apprendre la méditation.
  • Orientation professionnelle et changement de vie.
  • Mettre en place des rêves réalistes.

Sa mise en place

  • Entretien Gratuit d’une Heure pour la Mise en place des objectifs précis de Coaching et définition du programme d’accompagnement ( durée, coût, fréquence des RDV…).
  • Son coût : 70 Euros de l’heure.
  • Entretien par Skype.

Le bain de Forêt : comment profiter de ses bénéfices ?

L’arbre nous ramène dans cette instant présent en connexion avec la nature et la simplicité de notre essence nature.

Souvent l’arbre fait miroir à ce qu’on a besoin de vivre ,d’entendre et de ressentir.

Certains font cette expérience d’aller se rapprocher d’un arbre jusqu’à l’embrasser. Que va-t-il se passer ?

Sans aucun doute des mouvements et des circulations dans votre corps jusqu’à votre ventre.

L’idéal étant de le faire dans une énergie d’échanges et non pas juste pour venir prendre son énergie qui est en général une énergie très ancrée et reposante.

Pour cela on peut on s’accrochant le remercier et lui verser un peu d’eau autour de lui et encore lui demander dans notre intention si l’arbre veut bien nous accueillir…Car il est une énergie verticale qui relit le ciel à la terre ,Et d’autres diront que c’est de la terre au ciel.

Et si nous revenions juste à notre balade et notre Bain de Forêt ?

c’est grâce au Celtes que nous connaissons les vertus régénérantes et spirituelles des forêts

Quels bienfaits concret ?

Loin de toute agitation, au contact de la nature, en relation étroite avec un ou des arbres, le psychisme s’apaise, le rythme cardiaque se pose, le stress s’évapore, l’énergie revient.

Avec le professeur Miyazaki, des chercheurs japonais ont d’ailleurs mesuré ce bénéfice en mettant en évidence une diminution du taux de cortisol dans le sang après des promenades en forêt.

Or le cortisol est l’hormone du stress.

Dix bienfaits physiques de cette promenade en forêt

Un autre chercheur japonais, le docteur Qin Li, a démontré , études à l’appui, que la sylvothérapie pourrait agir en renforcement de l’immunité. D’autres travaux suggèrent une réduction des mécanismes inflammatoires.

  • la fréquence cardiaque ralentit, ce qui indique aussi une baisse de stress, et contribue surtout à diminuer la tension artérielle.
  • On l’a vu, le système immunitaire est plus performant, ce qui permet de moins tomber malade, mais aussi de mieux récupérer après des opérations chirurgicales, et de mieux cicatriser, par exemple.
  • La digestion est favorisée par la marche, diminuant par exemple les problèmes de constipation.
  • Comme vous êtes plus détendu(e), vous dormez mieux, les divers troubles du sommeil disparaissent, les risques de démence diminuent, et votre système nerveux en est témoin : l’agressivité disparaît, ainsi que les sautes d’humeur intempestives. Votre moral est au plus haut grâce à la sérotonine.
  • Nos capacités de concentration, même chez les personnes souffrant d’hyperactivité ou de trouble de déficit de l’attention, s’améliorent.
  • La libido et l’énergie sexuelle 
  • Des bénéfices de l’exposition aux phytoncides.
  • Et encore davantage …
  • Augmenter les heures de sommeil.
  • Réduisez significativement le taux des hormones de stress.
  • Diminuer les scores SPOM dans les évaluations suivantes tension anxiété, colère hostilité et fatigue confusion

Action du langage des arbres

D’autres chercheurs ont montrés que les phytoncides , des composés organiques dans l’air, capables

  • de favoriser la bonne humeur,

Cela rejoint la base d’une étude menée au Japon au sein du département psychiatrie de l’université de Mie qui a montré notamment que le parfum d’agrume du phytoncides D- Limonène est plus efficace que les antidépresseurs pour redonner le moral et garantir un bien-être émotionnel chez les patients souffrant de troubles mentaux.

  • baisser sensiblement la pression artérielle la fréquence cardiaque
  • neutraliser l’activité du système bien plus sympathique et accroître celle du système nerveux parasympathique en équilibre votre système nerveux
  • D’autres éminent chercheurs ont également montré Que cela favorise les cellules Spécialisées capable de prévenir et de stopper les cellules cancéreuses
  • Votre esprit tout simplement passer du mode occupé en mode aéré calme

Étape pour prendre du recul

Regardez-vous, voyez comment vous agissez face à un problème et vous trouverez probablement la clé de la solution. Cela vous semble compliqué? Vous n’avez rien à perdre à essayer.

Au-delà des bénéfices de la prise de recul, c’est aussi une question de bien être. Les conséquences de l’enlisement dans une situation sont souvent difficiles à vivre pour le protagoniste mais aussi pour son entourage. Vous avez sûrement observé cela à plusieurs reprises dans votre vie. Quelqu’un que vous connaissez bien, un proche, un ami, tourne en boucle sur un problème qui pourtant vous semble simple à résoudre. Son plus gros problème n’est pas le problème en soi mais son manque de distance par rapport à la situation. Du coup, ses idées sont complètement brouillées, il s’angoisse, se paralyse et au lieu d’avancer. Il ou elle ressasse le problème encore et encore dans tous les sens. 

La solution n’est peut être pas le chemin A ou le chemin B. C’est peut être le chemin C, cela qui auquel vous n’aviez pas du tout pensé. Il faut sortir du cadre. En fait, la résolution d’un problème se fait en utilisant la technique de l’entonnoir.

Commencez par noter sur une feuille toutes les solutions imaginables, y compris celles qui sont impossibles pour diverses raisons. Pourquoi noter les solutions impossibles? Parce qu’en les modifiant un peu, elles peuvent parfois devenir envisageables.

Ensuite, vous classez tous les solutions de la plus simple à la plus complexe. Si l’une apparaît comme faisable, bingo, c’est gagné, vous pouvez passer à l’exécution. Si aucune n’est faisable en l’état, il faut noter les pré-requis pour ensuite mettre en place un plan avec les étapes. Vous comprenez , l’idée est de découper une solution complexe en étapes plus simples.

Plutôt que de chercher l’itinéraire pour grimper la montagne, vous allez définir différentes étapes à atteindre. En procédant ainsi, vous éliminez l’une des plus grandes difficultés face à un problème : l’objection classique qui est que de toutes façons, c’est trop compliqué donc nous n’y arriverons.

Cette méthode a fait ses preuves. Découper un gros problème en petites étapes !

Pour aller plus loin :recevez conseils respiratoires et audio meditatif prise de recul

Des moyens pour Relativiser

Observez la distance temporelle

Il y a deux questions essentielles à se poser face à un problème qui dure :

  • Qu’est ce que ce problème représente à l’échelle de notre vie?
  • Que restera t’il de ce problème dans un an ?

La plupart du temps, il n’en restera rien dans un an. Et bien souvent, ce problème ne représente rien par rapport à l’immensité des expériences positives et négatives vécues et restant à vivre. Alors est-ce qu’il est bien nécessaire de continuer à se prendre la tête pour ce problème ?

Et sans doute qu’il y a une leçon à tirer qu’il y’a quelque chose à comprendre dans cette situation ?

https://cochera-o.systeme.io/fbed59RespirREAMAH-ab5df57d

On peut partir du postulat que tout ce qui nous arrive nous l’avons créé !

Qu’est-ce qu’il fait que je l’ai attiré à moi ?

Prenez de la distance émotionnelle

Il s’agit de distinguer l’objectif du subjectif mais aussi le factuel de l’émotionnel. Vous savez comment cela se passe. Face à un problème difficile dont on ne trouve pas la solution, plus il dure et plus nous en faisons des tonnes. C’est la pire catastrophe de l’univers. Nous n’arrivons plus du tout à relativiser. L’émotion a pris le pas sur les faits tangibles. Il faut revenir à l’essentiel et se baser sur les faits. Vous pouvez commencer par faire le vide pour mieux appréhender la situation.

Les faits parlent. L’émotion ne fait qu’ajouter du bruit dans nos oreilles et de la fumée face à nos pensées. Regarder les choses se dérouler comme des faits…Cela permet de mieux évaluer La situation.

Même temps cela n’enlève rien que si il y a des émotions il vaut mieux les accueillir plutôt que de mettre un couvercle dessus.

https://cochera-o.systeme.io/fbed59RespirREAMAH-ab5df57d

Manger sainement avec l’index glycémique

1.Charge ou index glycémique

La notion de charge glycémique, qui tient compte à la fois de l’indice glycémique d’un aliment, mais également de la quantité consommée (poids normal d’une portion) et de la proportion de glucides contenus dans la portion ingérée. Comme vous pouvez le voir c’est beaucoup plus près de la réalité du terrain alimentaire mon cher Watson !

La charge glycémique est donc le produit de l’indice glycémique et de la quantité de glucides contenue dans une portion d’un aliment, divisé par 100.

Par exemple :

– Pain blanc (une portion de 30 gr) : IG= 70
Charge glycémique= 10
– Pain complet (une portion de 30 gr) : IG= 72
Charge glycémique= 8
– Pastèque (une portion de 120 gr) = IG= 72
Charge glycémique= 5
– Raisins secs (une portion de 60 gr) IG=64
Charge glycémique= 28
– Riz brun (une portion de 150 gr) IG= 76
Charge glycémique= 29

CG = (IG x quantité de glucides d’une portion d’aliment (g))/100

Et de définir une nouvelle échelle de valeur :

  • Nulle : aucune charge glycémique
  • Faible : charge glycémique de 10 ou moins
  • Modérée : charge glycémique de 11 à 19
  • Forte : charge glycémique de 20 et plus

55g de pain blanc, soit environ 1/4 baguette, vous absorbez 31.3 g de glucides (le pain contient environ 57% de glucides). Il possède un index glycémique moyen de 75 : la charge glycémique de votre ration est alors de 34×75/100 = 23.50 soit très élevée.

A l’inverse, vous consommez 150g de lentilles (IG = 30) : les lentilles cuites contenant environ 17% de glucides, la teneur en glucides de la ration est de 25,5g et sa charge glycémique de 25,5×30/100 = 7,6. 

Alors vous Constatez qu’avec trois fois plus de masse vous avez tout de même trois et demi fois moins de glucides dans les lentilles !!

Donc manger des légumineuses et bas index glycemique !

Conclusion

La comparaison est simple..Et beaucoup plus proche de la réalité que juste l’index glycèmique qui a pour référence uniquement du sucre saccharose référence 100

2. Astuces pour manger Sainement

Avec petit budget

49 astuces pour manger sainement avec un petit budget

Manger sainement, nous en avons tous envie mais sans devoir casser la tirelire ou faire l’impasse sur la qualité des aliments que l’on achète. comment faire quand on a un petit budget ?

Dans cet article, nous vous partageons nos  astuces qui vous permettront de manger sainement tout en économisant et sans gaspillage. Promis, vous n’y laisserez pas un bras !

Les astuces Avant de faire les courses

Quand on a un petit budget courses (ou qu’on a pas envie de dépenser toutes nos économies pour manger), il y a des habitudes à prendre avant de faire les courses. Voici les nôtres :

1 – Faites l’inventaire de vos placard

C’est le point de départ de De là où vous en êtes !
Faites le tour de vos placards : jetez ce qui doit être jeté (moisi, sec ,périmé…).
Ensuite, avant de faire les courses, consommez ce qui peut être consommé de suite : boites de conserves oubliées depuis 1968, date mytique, et vos restes du réfrigérateur qui trainent dans les congélateur depuis des lustres…

votre Objectif : faire le point sur TOUT ce que vous avez, tenter le tri.Comment éliminer ce qui traîne depuis trop longtemps !!

En plus cela vous permettra de constater quelles sont vos habitudes d’achat avez-vous plutôt tendance à acheter des boites avez-vous plutôt tendance à acheter des légumineuses ?

Une fois que vous savez réellement ce que vous avez dans vos placards,alors vous passerez au point suivant.

2 – Faites une liste de course

C’est surement la base pour bien manger tout en faisant des économies.

Le temps est Fini pour les courses freestyle où vous ressortez avec un chariot plein d’imprévus ou de choses destinées périr dans le frigo.

La liste de course est la chose à faire absolument avant de faire vos achats et après avoir fait le tour de vos placards (si en plus vous avez pu préparer votre planning de repas pour la semaine, top !). Cela vous permet de savoir ce dont vous avez besoin.

Mais pour qu’elle soit efficace, et réellement économe, il ne vous faut acheter que ce qu’il y a dessus, sans faire d’extra.

En principe tout ce que vous avez noté sur votre liste est exactement ce dont vous avez besoin..donc vous ne devez en déroger !

O.k. si vous avez oublié de noter le papier wc, je vous accorde le droit de ne pas attendre la semaine …Quand même !

Puis s’il y a des fruits ou des légumes qui vous font vraiment envie au moment des courses alors c’est peut-être que votre corps en a besoin. De toutes les façons vous avez une idée de l’index glycémique des fruits dans votre tête non ? Alors si c’est pas encore le cas il est temps de revoir les tableaux.

3.Avoir mangé avant d’aller aux courses

Ce qu’il y a de certain c’est que quand on a faim et qu’on fait les courses on est influencé par son envie de manger ….Et oui le cerveau cherche la récompense !En général on achète d’ailleurs plus de sucre Alors tout cela se fera à l’insu de votre conscient et malgré votre liste de courses !

En même temps si vous avez pris de bonnes habitudes d’acheter suffisamment de légumes d’acheter suffisamment d’oléagineux, ou de fruits vous aurez tout de même votre quota d’aliments sains.

Mais je vous conseille vivement de ne pas avoir trop faim car vous allez vraiment acheter beaucoup plus en quantité de choses qui vous font envie ….Ce ne sera certainement pas des légumes…

4.Si on mangeait des noix ?

Les noix non salées constituent l ‘en cas idéal : elles sont en effet riches en acides gras, protéines, vitamines et minéraux. Grignotez-les entre deux repas pour calmer vos fringales.Vous les ajoutez dans vos smoothies et vos flocons d’avoine le matin ou dans vos sauces sous forme de beurres de noix.

Toutefois attention, les noix, amandes, sont très caloriques alors n’en abusez pas ! Et petite astuce n’achetez pas beaucoup de cacahouètes car elles ne contiennent pas suffisamment d’acide gras insaturés. Vous vous rappelez ? Ce sont les bons !!

5.Les alliacés sont vos indispensables

Les oignons et l’ail (de même que le poireau, l’échalote et la ciboulette) font partie de la grande famille des alliacés. Une alimentation saine et équilibrée sans ces deux bulbes n’est simplement pas pensable !Alors ne vous privez plus de les utilisez en aromates à la plupart de nos plats

En plus , l’oignon contient des huiles essentielles et des composés sulfurés, responsables de son odeur, de sa saveur, de ses propriétés médicinales. On lui attribue de nombreux bienfaits sur la santé : effet protecteur contre le cancer et maladies cardiovasculaire grâce aux antioxydants qu’il contient.

6.Et si on se motivait pour changer d’habitudes et Mincir ?

Pour en savoir plus sur les trois étapes pour se motiver à bouger et mincir

Mincir et booster son métabolisme

Comment stimuler son métabolisme ?

Avant je croyais qu’il ne fallait jamais sauter de repas. Surtout le petit-déjeuner parce que :

C’est mauvais pour la santé ..

Cela ralentit le métabolisme.

Ensuite, j’avais aussi cette croyance que pour augmenter son métabolisme de base, il fallait manger 5 à 6 fois par jour ;

Des fausses croyances dans la vidéo pour stimuler le métabolisme !

Lorsque l’on mange moins fréquemment, le corps se met en mode

« économie ».

Eh bien c’était avant car j’avais tout faux !

La science est en désaccord complet avec ces convictions :

  • 1) Sautez régulièrement des repas, surtout le petit-déjeuner, parce que :
  • C’est sain
  • Afin d’augmenter son métabolisme de base, nous devons manger 5 à 6 fois par jour .

o Lorsque l’on mange moins fréquemment, le corps se met en mode « économie

  • 2) Pour augmenter son métabolisme de base, sautez des repas ou jeûnez pendant plusieurs jours ;

  • Quand on ne mange rien pendant plus de 4 jours, le corps se met en mode « économie ».
  • Le jeûne sur de courtes périodes permet d’avoir un métabolisme rapide (sourcesource). Une étude menée sur 11 hommes en bonne santé démontre que le métabolisme accélère de 14 % si l’on jeûne pendant 3 jours (source). En cas de jeûne de plus de 3 jours, le métabolisme de base ralentit (source).

C’est quoi le métabolisme de base ?

Le métabolisme de base (MDB), ou métabolisme basal, correspond à l’activité minimale nécessaire à notre organisme pour survivre. Dans la pratique, on associe le métabolisme basal à la quantité d’énergie que nous dépensons au repos, éveillé, à jeun, à température normale (pas de lutte contre le chaud ou le froid), pour assurer les fonctions vitales : fonctionnement des organes, maintien de la température corporelle, renouvellement des cellules, activité musculaire, etc.

La musculation : un moyen efficace pour perdre des graisses.

Métabolisme, seulement des muscles ?

La musculation peut être un moyen plus efficace de perdre des graisses que le cardio-training. La pratique de la musculation n’agit pas seulement sur le développement de vos muscles .En plus, elle augmente le métabolisme de base. Comment ? En aidant notre corps à dépenser davantage de calories au repos… Toutefois, sachez qu’on peut faire de la musculation pas seulement en soulevant des poids mais également grâce à des postures de yoga.

La musculation

Le métabolisme de base dépend de plusieurs paramètres : le sexe, la taille, le poids, l’âge. Plus on est grand et fort, plus le nombre de cellules à alimenter est élevé et plus l’énergie dépensée est grande. Les hommes consomment en général plus de calories que les femmes du fait de leur musculature plus importante?

Maigrir sans faire de sport n’est pas une bonne méthode sur le long terme car il faut toujours coupler un régime hypocalorique à une activité physique pour stimuler le métabolisme et se maintenir en forme. Un régime alimentaire seul épuise l’organisme qui se protège en faisant des réserves et en stockant … de la graisse. Afin d’obtenir une efficacité maximale, le sport choisi doit être pratiqué avec plaisir, sur une période assez longue et, autant que possible, avec des variations importantes d’intensité. Il faut aussi solliciter beaucoup de muscles en même temps et c’est là que réside le risque de prendre trop de masse musculaire et donc d”alourdir une silhouette que l’on veut affiner. La question suivante illustre bien cette difficulté.

Comment influencer le métabolisme ?

Le métabolisme est influencé par 3 facteurs :

  • Le métabolisme de base ou métabolisme basal
  • L’activité physique ou intellectuelle
  • La digestion
  • Se libérer des obstacles à la motivation.
  • l’oxygénation (même sans sortir ! )
  • La méditation guidée et l’auto hypnose ne se contentent pas de cela. En effet elles peuvent grâce aux ressources subconscientes , devenir ensemble un véritable catalyseur du cœur des cellules et des échanges cellulaires !…
  • Elles vont activer les informations puisque c’est à partir du cerveau et de l’hypophyse que les ordres hormonaux sont émis !

La première étape est de changer de comportement vis-à-vis de l’alimentation, et aussi de soi. «L’hypnose ne fait pas maigrir de façon miraculeuse, même si elle crée une envie de changement en modifiant des valeurs comme la convivialité, l’amour et l’estime de soi ou le respect de son corps. Elle oriente la force de l’intention ! En effet, maintenir la motivation sur le long terme et anticiper les situations  à risque telles que sortie au restaurant, courses au supermarché, est primordial. » C’est déjà bien d’être motivé pour bien s’alimenter ou mieux bouger n’est-ce pas ?

Le métabolisme est également lié à toutes les activités cellulaires et les transferts d’informations entre les organes :C’est l’équivalent d’un flux de vie qui circule en nous.

L’hypnose et mincir sans miracle

Quel est le vrai secret de l’hypnose ?

Il s’agit de pouvoir recréer des images, des sons et des sensations à l’intérieur du cerveau. thumbsupCe dernier ne faisant pas la différence entre le rêvé et le vécu, il les enregistrera comme réelles. Il devient alors facile de reproduire une situation enregistrée, où l’on est, par exemple, resté indifférente face à son dessert préféré, où l’on a pris plaisir à manger un menu light.. Un autre exemple : l’on a trouvé la motivation de se remettre au sport… oui ,c’est possible !

L ‘hypnose a dans son sac des outils auto hypnotiques qui vont renforcer les nouvelles visions de la personne .

Elle va se voit réellement mince et heureuse.

Ce processus est ainsi amplifié par sa vibration émotionnel de joie et de plaisir.

Ceci est d’autant plus vrai que le niveau de motivations va considérablement augmenté grâce aux valeurs de la personne .La minceur acquise restera durable pour les mois a venir .

source :https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8172872/

Comment etre en harmonie avec son corps -mental ?

Comment faire face aux changements !?

les temps changent vite le monde va vite ..

  • avez vous besoin de gérer mieux ces changements ?
  • besoin de se protéger et retrouver votre boussole interne ?
  • Avez-vous envie d’être davantage centrée et de prendre du recul par rapport au stress aux émotions trop forte?
  • En avez-vous un marre de ne pas arriver à perdre du poids et ne pas réussir à garder notre Poids de forme ?
  • Avez-vous du mal à passer le cap et les changements dans votre vie ?
  • Êtes-vous simplement hypersensible et avez-vous de vous entrez de vous réaligner en accord avec qui vous êtes ?

Allez vous continuez à Etre ballotté(e)par les changements ou subir telle une marionnette en perdant votre énergie ?

Allez  vous continuer sentir déstabilisé(e) trop vite par toutes vos émotions ?

Et Bien oui! si vous restez à vivre comme avant…sans faire rien d ‘autre .

 myriam Jone

Vous avez l’opportunité de retrouver votre cap intérieur !

Vous pouvez être davantage Centré et plus apaisé(e) avec quelques exercices par jour qui allie un yoga vivant de pleine conscience avec de l’auto-hypnose.
Il suffit pour cela de vous entraîner avec le programme entraînement à l’auto-hypnose et de suivre éventuellement des méditations actives .Pourquoi faire ?

Pour apporter une sérénité et une prise de recul sur les situations et une meilleure souplesse face aux changements de la vie…

Dans quelle objectif ? Principalement de s ‘accepter Toi-même et d accepter les changements comme étant des opportunités d évolution  pour soi même.

Grâce au Yoga, vous apprendrez à vivre en équilibre et à stabiliser votre mental. Sur le long terme, cela vous permettra d’enrayer certains mécanismes psychologiques parfois nocifs, notamment ceux liés à l’alimentation.

un yoga simple AHM Auto Hypnotique et Méditatif

Malgré que peut être , vous ne vous appréciez pas trop…c est pour cela que des auto suggestions en visualisant notre air nous permettent d ‘accepter et d établir une bienveillance avec ce corps .

La pratique des asanas quant à eux, contribueront à développer une relation saine avec votre corps en cessant de le maltraiter et le critiquer à tout bout de champ.

Quand j ai du mal avec certains changements et événements , il se peut que la tristesse et la colère prenne le dessus ,alors quoi faire si je ne parviens pas à méditer ?

À ce moment-là on commence avec un exercice de qi cong revisité suivi d un méditation dynamique par exemple.

Grâce à cela nous allons dénouer les origines de la colère .Surtout s’il est suivi d’une méditation spinale PC.

Quelles sont les bénéfices de la méditation ?

  • Plus calme est le mental
  • Apaiser les peur du changement
  • Etre en connexion avec son corps et son esprit
  • Mieux s’accepter
  • Accroitre la bienveillance
  • l’accueil de soi
  • Lâcher prise
  • Diminution de la dépression

Il y a plusieurs étapes pour faire un enchaînement de libération du mental et des tensions .

  • Premièrement , il est nécessaire d’évacuer les tensions logées dans le bassin et le dos.Nos résistances internes ont besoin de s’alléger. Cette étape s’effectue avec de outils préparatoires comme le yoga suggestive (yogaHm) et Tao danse.
  • Deuxièmement : relâcher le diaphragme et le thorax.
  • Troisièmement :s accueillir avec ses émotions.

Bénéfices du yoga

Le Bénéfice immédiat est de se sentir plus libre et fluide dans son corps ! En conséquence beaucoup mieux apte à vivre les changements.

Bien-sur , le bénéfice secondaire de gérer ses émotions est d’être plus centré et d’obtenir minceur naturelle !

je veux mediter dynamIque ET TAO DANSE

je veux connaitre le yogaHM

This is a feature block that you can use to highlight features.

Effets Secondaires de la nicotine et de l’arrêt du tabac

Lorsqu’on fume, la nicotine joue un rôle de stimulant. Ainsi, à l’arrêt du tabac, apparaît une fatigue qui est due à 2 phénomènes :

  • le phénomène de désintoxication auquel procède l’organisme,
  • le manque de nicotine et donc de ce fameux stimulant. 

Ces deux phénomènes associés entraînent une importante fatigue dans les 6 à 9 semaines qui suivent la suppression du tabac. 

J’AI DU MAL À DORMIR

Il se peut que cela vienne de votre système nerveux central qui a du mal à s’adapter à cette absence simulation et Drogue qui est la nicotine. Le mieux est de prendre des compléments alimentaires qui tiennent ce système nerveux comme la valériane ou escholzia.

JE SUIS IRRITABLE

Un travail sur soi meme avec médiation guidée et respiration REAM peut parfaitement vous aider à relativiser et calmer la réactivité neuronale.

JE STRESSE

Ilya des manières de réduire le stress différentes:

La respiration profonde et de l hypnose spécifique sur le stress nous sont d un grand soutien ! En effet là nous pouvons aussi choisir la voie de Méditation spinale visualisatrice agir sur le système nerveux central et notamment la moelle épinière. qui a Pouvoir agir sur le système nerveux central et notamment la moelle épinière.

JE SENS QUE JE DÉPRIME

Souvent les causes peuvent être lié à des besoins non entendu au au fait de ne pas être suffisamment reconnu …Un moyen ultra puissant se connecter à son enfant intérieur vous aide à sortir de ce manque d’envies !parce que l’acceptation de soi vraiment permet de faire des bons en avant Positifs !

J’AI DU MAL À ME CONCENTRER

Bien sûr le mieux est de choisir son alimentation la plus nutritifs et variées possible… Mais sachez que toute forme de méditation on va pouvoir aussi améliorer votre concentration par le processus de calme intérieur qui s’installe naturellement dans votre cerveau.

JE TOUSSE, J’AI MAL À LA GORGE

Avec l’arrêt du tabac, il est aussi possible de tousser. Cela s’explique par la disparition de la nicotine agressive de cigarette. Cette dernière a la capacité d’anesthésier le nerf de la toux, et donc les fumeurs perdent une bonne part de la toux réflexe. A l’arrêt du tabac, il n’y a plus de nicotine agressive et le nerf de la toux est à nouveau capable de faire son travail et vous toussez.

JE PRENDS DU POIDS

L’essoufflement peut durer plusieurs mois après l’arrêt du tabac. il est possible récupérer du souffle jusqu’à 8 ou 9 mois après le début du sevrage avec du sport et une respirationRAAMS

La BIENVEILLANCE

Pourquoi souvent on se trompe on se leur sur la bienveillance ?

La bienveillance est un concept humain mal compris de l’ensemble de l’humanité.

Elle suscite  un clivage entre ceux qui pensent que c’est une façon de faire pour arriver à ses fins ou amadouer les gens et les autres qui pensent que c’est une envie d’être ultra souple voir passif, cela est très loin de là vérité.

En effet la bienveillance ne peut se réduire à une qualité telle par exemple une forme de souplesse .Il est vrai qu’elle va bien au-delà des qualités qu’elle amplifie.

Tout cela n’est que le sommet de 15 % visible de l’iceberg bienveillance.

La bienveillance : un autre état d’être

La bienveillance est d’abord et avant tout un état d’être qui se nourrit de racines profondes dont nous parlerons un peu plus loin… C’est comme un arbre qui met des années avant d’être grand et fort et étend toutes ses feuilles pour enfin s’ouvrir à la Vie …tout en offrant ses fleurs au monde .

Notre Bonté (synonyme)met du temps à s’édifier .Elle est souvent l apanage de personnes d’un certain âge…

On peut y être prédisposé par son caractère toutefois on peut la développer petit à petit sur la base de la connaissance de soi-même. En effet la personne qui développe la connaissance de soi va également augmenter son amour pour son être profond et c’est cela qui va mener à la bienveillance.

Le chemin de cette bienveillance croît dans un mouvement centripète qui se nourrit d’une base d ‘amour de soi et de son être Véritable. À ce moment-là, la bienveillance peut diffuser de nous vers les autres. C’est un peu comme une onde de compréhension ,mêlé de sagesse: elle nous pousse vers notre humanité. Celle ci peut alors s’amplifier petit à petit dans notre vie.

La bienveillance, c’est aussi cette forme d’équilibre des énergies internes …un peu comme les doshas de la médecine ayurvédique ,vous voyez ?

Certains diront où la personne est centré, qui fait que nous pouvons nous observer en train de réagir ou d’agir au quotidien. C’est elle qui nous fait conscientiser nos actions et habitudes qui ne sont plus vraiment adéquates ou qui sont directement dicté par notre égo.

La bienveillance comme principe d’homéostasie et d’équilibre

La nature de la bienveillance nous propose d’équilibrer les opposés: le yin le yang aussi bien dans nos caractères que dans nos habitudes .Elle permet une bascule vers ce qui est fondamental pour notre être c’est-à-dire nos valeurs. 

Elle agit exactement comme l’homéostasie dans le corps toujours à la recherche du retour à l’équilibre alors que là c’est sur le plan de l’esprit.

Je la soupçonne aussi d’agir sur le lien entre le corps et l’esprit afin de toujours viser l’harmonie et l’homéostasie.Par conséquence, elle devient facteur régulateur de nos humeurs…

Et nous permet donc d’être clair et lucide avant d’agir de façon à être en accord avec qui l’on est. Et c’est quand il y a cette clarté et cette lucidité sur soi-même que nous pouvons nuancer les choses et nous mettre à la place de l’autre. Alors comment différencier la bienveillance de la fausse bienveillance ?

Je dirais que la vraie bienveillance amène la paix dans les relations humaines. Donc de nous sommes enfin à nouveau alignés avec nous-mêmes et c’est indiscutable : elle diffuse l’harmonie et le respect .

Toutefois, cela n’enlève rien à notre capacité à dire non ou à se protéger face a des comportements qui nous serait nuisibles.

Parce qu’en même temps elle s’appuie sur le socle de la fluidité et nous permet de balancer entre notre écoute profonde de notre être et notre environnement extérieur de façon à dissoudre les couches de nos blessures . Elle cherche notre équilibre ,notre centre …

La bienveillance nous aide à déployer les racines de son être

Avec elle, je suis persuadé que notre être véritable devient de plus en plus pur, de plus en plus en harmonie avec notre personnalité.

D’ailleurs, de même que notre psyché s’épure, la personne va être proche de son être profond , déshabillé de la réactivité égotique . Vous savez quand nous réagissons pour avoir raison !

C’est pour cela que le yoga et le souffle sont des moyens puissants pour développer cette fluidité bienveillante.

La bienveillance passe par l’accueil de soi-même, elle vient s’aligner à nos désirs de notre Etre. Elle agit davantage en fonction de son être !Ainsi, elle répond à nos aspirations profondes .Mais d’où viennent Celles-ci ?

Des intentions de notre être et de nos besoins qui sont liés à notre corps.

Par conséquent, l’importance d’accueillir son corps et d’en faire un allié devient le socle sur lequel se base les postures de yoga ou de méditations.

Etes vous bienveillant envers vous même ? Si vous l’êtes, alors vous devenez bienveillante envers son entourage de manière complètement naturel !!!

Alors à ce moment-là, la bienveillance devient cette espace-miroir ou les autres vont se laisser éclairer , même immergé dans ce bain de neutralité ….Même si tout cela se fait dans une forme de douceur naturelle .Est-ce vous êtes prêt(e) à saisir la perche pour mieux vous comprendre ?

Pour conclure je dirais que le la bienveillance n’est pas seulement être aimable, être gentil, être courtois, elle s’inscrit avec les racines que nous venons d’énumérer .Et ses racines viennent s ‘abreuver sans nul doute à la source de la conscience elle-même.

Les effets de la bienveillance sur nos vies

Nous constatons que cette bienveillance est certainement issue de la somme de nos expériences et donc de notre maturité .Elle se base sur le socle de la connaissance de soi-même ,aiinsi que celui de la paix en nous-mêmes.

Le parfum pur de lucidité sur nous-mêmes qu’elle diffuse et le regard que nous avons dans la relation avec nous va transformer le regard sur la relation avec les autres. Elle se déploie de concert avec sa sœur jumelle l’accueil de soi .C’est alors que nous recevons simplement l’instant présent. Sans doute ouvre-t-elle d’autres espaces dont nous n’avons pas conscience.

Cette Bonne fée nous permet de relativiser les choses sans pour autant devenir fataliste ni renoncer à nos besoins ou qui nous sommes. Elle va juste permettre de mettre davantage de :

Il est évident des méditations quelles soient dynamique ou pas permettent de développer cette graine de paix inépuisable qu’ est la bienveillance.

  • compréhension de fluidité et d’amour dans nos relations.

Que produit elle sur notre vie ? Nous ouvrons de nouvelles connexions neuronales , des portes de notre capacité d’apprentissage

Du coup ,nous observons que nous avons de nouveaux schémas et comportements plus adaptés à la réalité.

Myriam Jones

Emotions : les réguler , oui biensur !!!

étape 1:les accueillir !

Il est nécessaire de les accueillir entièrement et pleinement ces émotions.

D’une part elles ont un message à nous faire passer. C’est donc grâce à elle que nous aurons pu découvrir soit nos besoins soit nos zones sombres.Et pour cela rien de mieux que d’avoir un accueil total et complet qui vient de notre cœur.

Vous souvenez-vous de la dernière émotion que vous avez prouvé ? L’avez-vous laissé s’épanouir vous traversez jusqu’à disparaître ? Ou bien avez-vous enfoui arrêtée nette ce qui aboutit finalement à la laisser bloqué en nous-mêmes. Et comme notre inconscient va continuer à la portée nuit et jour cela va vous diminuer dans votre lucidité et votre clarté de la vie de tous les jours car cela va être voilée par cette émotion non vécue pleinement.

Etape2 :Comment se Libérer de ses émotions du passé ou de notre enfant intérieur ?

Analyser c’est bien mais comprendre et intégrer jusqu’au cœur de nos cellules ,c’est encore mieux ! Il vous appartient maintenant de choisir de libérer cette présence qui hante un peu comme un fantôme votre espace subconscient.Rien que le fait d’avoir cette intention de vouloir les accueillir et les vivre cela va créer un espace en vous-même. Elles sont directement relié à notre corps. C’est pourquoi il est important d’écouter les messages et les inconfort que nous transmet notre corps.Et c’est surtout par votre cœur et votre plexus que vous allez vous relier plus facilement à ses émotions.

Vous pouvez les vivre en inspirant fortement et en faisant un travail sur la respiration.

Etape 3 :Attention et présence à soi-même

Daniel Goleman, le grand théoricien de l’intelligence émotionnelle, indique que « l’attention régule l’émotion ». Cela signifie que lorsque l’attention est centrée sur ce que nous ressentons, cette expérience subjective est automatiquement modulée ou nuancée.

Donc pour observer les émotions il convient de se demander : qu’est-ce que je ressens ? Comment est-ce que je me sens ?

Attention toutefois à ce que ce ne soit pas le mental qu’il ne fasse que réguler et mettre un couvercle sur l’émotion.

Ensuite, essayer de mettre le nom exact sur l’émotion qui est expérimentée         Est-ce de la colère ou est-ce de la frustration ?

Est-ce un rejet ou est-ce de la fatigue ?

Plus l’identification sera précise, plus il nous sera facile de comprendre le pourquoi ,le message de nos besoins vrais.